Editeur: Jean-Marie Gleize

Jean-Marie Gleize est professeur de littérature moderne et contemporaine et directeur du Centre d'études poétiques de l'École normale supérieure Lettres et Sciences humaines (Lyon). Il est auteur de plus de vingt ouvrages de poésie et de critique.
Poème épars

I   l’arc-en-ciel essentiellement fragilisé malgré ses moments – ses derniers moments ? – d’optimisme n’a pas trouvé ni donné satisfaction   ce ne serait pas un écran ce serait plutôt un cahier il faudrait tourner et toucher avec ses doigts les pages celles-ci-mêmes qui ont été écrites par cette autre main on ne saurait pas […] Lire plus »

Culture, exotisme et identité dans la poésie polynésienne (Raapoto, Amaru, Hiro)

Culture, exotisme et identité dans la poésie polynésienne (Raapoto, Amaru, Hiro)   En analysant les poèmes de Turo a Raapoto, de Patrick Araia Amaru et d’Henri Hiro, on peut développer une matrice de lecture herméneutique complexe structurée par la forte imagerie naturelle et le style élevé abstrait et hautement poétisé, et également par la morale […] Lire plus »

Orgasmes en matériaux composites

Orgasmes en matériaux composites Mlle Salive de Carie   Des vulves embrigadées qu’enjolivait presque à jeun petite touffe… avide d’écoulement, j’allure le crémier xénogreffé ?   Confondant sédiment et précipitation ! Aux vocables mitoyens. Cette mouche au-dessus de ma plutôt mienne cloison libère notre employabilité hurlai-je à ton pied de mouche, menstruation dite retourne à […] Lire plus »

Poèmes

C’est beau dans la tombe, Le calme absolu, le repos, Ailleurs, je l’entends chanter, c’est beau, Un chant doux, envoutant, Cette voix, durera plus longtemps, C’est blanc, ici, Ce n’est plus noir ou gris, ‘’ Continuez d’attendre ‘’ me dit une voix grave à côté En dehors de cette absence, je l’entends encore chanter, Je […] Lire plus »

Requiem improvisé

je deviens (très lentement, et par à-coups) un ange cette perspective me réjouit car tel est bien, en dehors de toute référence à une religion fondée, le devoir (réquisit-requiem) que nous avons, envers nous-mêmes   miracle opéré par le passage du temps ou opération intempestive d’un passager miraculé etc., les mots sont pratiques pour reconstruire […] Lire plus »

Saisons des morts

doigt nain et dodu en érection les yeux aux mains des agents lumineux ton amoureux se promène au sommet du hitparade le seigneur des lieux est un agent qui s’éteint   je trouve naturel que nous soyons si éloignés tous considèrent toute propriété appropriée dans la pampa je m’en irai croiser les ânes et les […] Lire plus »

Faubert Bolivar, un nouveau surréaliste

Faubert Bolivar, né en 1979 en Haïti, vivant actuellement en Martinique, s’exprime à la fois par des textes pour le théâtre et des poèmes. Son théâtre a déjà reçu plusieurs récompenses, qu’il s’agisse du monologue Sélune pour tous les noms de la terre (sélectionné par Textes en Paroles en 2011), ou des pièces comme La […] Lire plus »

Des ressorts poétiques de La Tragédie du roi Christophe d’Aimé Césaire

Résumé  Il s’agit d’une lecture poétique de La Tragédie  du roi Christophe,  à la manière de Denis LABOURET et André MEUNIER  dans leur ouvrage intitulé Les Méthodes du français au lycée 2nde-1re (1995), qui préconise qu’une telle analyse se fonde sur deux piliers majeurs : «  l’harmonie visuelle et l’harmonie sonore ». Appréhendée sous ce prisme, l’œuvre apparaît […] Lire plus »

Le miracle ne vient pas

Le miracle ne vient pas. D’ailleurs, nous ne l’attendons pas, pas vraiment. Nous n’attendons rien précisément. Et même si nous en avons l’air, à vrai dire, nous n’attendons pas. Nous sommes devant notre maison. Entre le dehors et notre maison. Et nous regardons. Rien de précis. Nous regardons et nous pesons le temps. Nous pesons […] Lire plus »