Editeur: Jean-Marie Gleize

Jean-Marie Gleize est professeur de littérature moderne et contemporaine et directeur du Centre d'études poétiques de l'École normale supérieure Lettres et Sciences humaines (Lyon). Il est auteur de plus de vingt ouvrages de poésie et de critique.
Le duende et ce qu’il nous enseigne sur les arts et l’art vivant

L’essai qui suit est une réflexion, dans le sillage du texte de Lorca : « Jeu et théorie du duende ». Il relie cette manifestation à l’essence de ce que nous nommons « art », en ce qu’elle concentre en elle les mots, les gestes et les tonalités, c’est-à-dire les trois dimensions de l’expression artistique, selon Kant, Nietzsche ou Deleuze. […] Lire plus »

Extrait de « trames, traces, transes » dans « En état de fil nu »

Ce qui m’interdit de sortir du lit, c’est l’annonce de ce qui touche au jour. Aucune audace, mais un plaisir de bête.   Cet autre chose peut être.   L’amour est semblable à ce qui nous tenaille. Pourtant, tes yeux, tes rires, tes sanglots sont libres de cesser leurs plaintes ; vivre par l’accident.   C’est […] Lire plus »

Eva Dam, Les Versets d’Ève

Les Versets d’Ève invitent à une recréation ludique de la Genèse. Ils se glissent dans ces interstices de la Parole où le silence semble le plus prometteur : l’enfance d’Adam, le premier face-à-face avec Ève, les joies grimpantes et les ambitions mordantes de la vie en Éden, où Dieu se laisse appeler papa, où les jeux […] Lire plus »

Tu l’as vu. Qui ? Ce vieux

À la manière de Michel Lercoulois (« C’était un homme »)   Tu l’as vu Qui Ce vieux le vieil homme et sa chtouille   qui se prenait pour dieu et sa verge qui mouille pour l’ombre sur l’écran pauvre lance qui rouille De plus en plus à cran sur la couche qu’il souille le temps cruel […] Lire plus »

Quel fantôme passe sous les jacarandas

  Quel fantôme passe sous les jacarandas longue traîne qui étire son trait tardif trébuche dans l’ombre sombre du soir qui tombe Est-ce que tu t’en souviens sous les allamandas  ô tant ardente princesse l’air était vif fulgurante beauté dans mon cœur une bombe Es-tu ce fantôme qui m’échappe et qui fuit as-tu donc oublié avec quelle […] Lire plus »

Hommage à Mandela, icône du monde

Mandela est parti Mandela est là Il est dans cet enfant qui réclame du pain et du lait contre l’industrie d’armements Il est dans cet homme qui revendique ses droits inaliénables bafoués par des oppresseurs Il est dans la femme qui dit non à l’aliénation par l’homme, non au riche qui piétine le pauvre Mandela n’est […] Lire plus »

Fataé V : Love

Le Cinquième Élément Love A Liam,   Déambuler au travers de la vie L’Amour au creux de la paume Jeter un coup d’œil à ton cœur Et me plonger dans ton regard Trouver encore cette perpétuelle Tristesse   Errant dans les rues et par les cieux Accepte un de mes sourires Chante et danse avec […] Lire plus »

Fataé IV : Edouard

Edouard Feu Maistre Maudit   d Argh La pluie qui dévale ton visage Sans relâche Et que ça brûle Que ça m’enivre les sens A mon ordre Redouble tes cris Ta poitrine s’éteint L’œil absent Les météorites qui hurlent Ça cravache Argh En mille morceaux A ton impertinence Les chacals dérobent tes entrailles Doucement Sadiquement […] Lire plus »

Fataé IV : Edouard

Edouard Feu Maistre Maudit   G   Rêver d’audace en eau bénite Oublier de murmurer à genou Brûler la flamme dans le silence confiné Bercer ta voix au choix du sang Amen.   i La Mecquanique Tes prières Me tapent Sur Le virus Je mmmh Au caramel La vapeur Tes lèvres vides Fraisées Tu caprices […] Lire plus »

Fataé III : Violette

Violette En Eau Trouble   Tu es en retard me hurle-t-elle Le regard d’un rire éclatant L’électrochoc est presque insoutenable « Ne hurle pas. Je ne peux pas. Retard, si tu le dis. » Il y a la prière de ma main Sur ta nuque sensuelle Mon regard qui s’éclipse Au son de ta poigne […] Lire plus »