Auteur: Michel Lercoulois

Michel Lercoulois enseigne les sciences économiques. Il est poète à ses heures.

Nouméa Culpa

Le titre de cette création est emprunté à Jean-Claude Bourdais, Nouméa culpa, Rhizome, Nouméa, 2002.


À Nouméa la blanche

au bord du lagon

des gens marchent le long des baies

tandis que dans leurs voitures cossues

paradent les bourgeois

riches

et peut-être heureux

Au bord du lagon

tous ces gens qui marchent

concentrés

pour la santé

ou perdus dans des envies d’ailleurs

des vieux blancs venus creuser leurs rides

au soleil des tropiques

retraite indexée

le souvenir des petits enfants s’efface

Sur la mer des hommes jeunes et beaux

s’amusent

leurs muscles se jouent du wishbone

tandis que sur le sable

de blondes amies aux reins cambrés

accueillent la caresse du vent

Sur les plages de Nouméa la blanche

parfois aussi des indigènes

jeune homme solitaire encapuchonné

couple silencieux noyé dans la fin du jour

familles nombreuses

maman paniers

robe mission

tupper ware

papa costaud

Number One

garçons sauteurs

gamines  poseuses

leur rire m’éclabousse

Oh Kanaky ! qu’es-tu devenue ?

un drapeau déchiré

rêve écrasé sous les pneus du gros quatre-quatre

Nouméa tu m’éblouis

tes apparts de luxe aux bords ourlés du lagon

Nouméa tu m’écœures

tu fais la manche rue Oudinot

pour t’payer une piscine plus grande vue sur mer imprenable

imprenable jusqu’aux prochaines élections

tu es ouverte comme une pute

tu n’as jamais assez de blé

Nouméa tu aimes trop le fric

À la B.D. les restaurants font le plein

Trois Brasseurs Astrolabe Bellagio Tex Mex et cætera

y en a pour tous les goûts

mais pas pour toutes les bourses

qu’ils ont l’air prospère tes enfants Nouméa

C’est que tu caches ta misère

à Montravel les corps rongés par le Nickel

au fond des squats les Mélanésiens surgis de la brousse

vers Magenta

on peut voir

un enfant noir

sur une planche à voile

sans voile

qui pagaie dans un cloaque

Parfois du fond de l’humiliation

un peuple relève la tête

il crie sa haine et son envie

U.S.T.K.E.

les Travailleurs Kanak et Exploités

viennent exiger leur part du gâteau

et tu fais dans ta culotte brodée Nouméa

Nouméa apartheid

chacun chez soi mieux tu te portes

chiche qu’on commence par le bas

pour une fois

facile

c’est du foncé au clair

du pauvre au riche

Kanak Wallisiens Viets Zoreilles Caldoches

surtout ne vous mélangez pas

Je voudrais te détester Nouméa

ton cynisme

tes façons de quêteuse

ce que tu étales

et ce que tu caches

tu es une voleuse Nouméa

tu voles tes pauvres

ou ceux de là-bas en France

petite fille sans cervelle

on devrait te punir un bon coup

t’apprendre la vie

qu’il faut gagner son pain

avant de le manger

je voudrais te détester Nouméa

devrais même

mais ne puis

car tu es la ville de mes antipodiques amours



Glossaire

Robe mission : robe dessinée par les missionnaires, qui couvre le corps jusqu’à la cheville

Number One : nom de la bière locale

Rue Oudinot : siège du ministère français de l’Outre-mer

B.D. (ou B. des C.) : baie des Citrons

Montravel, Magenta : quartiers de Nouméa

Squat : bidonville

Zoreille : Métropolitain ou Calédonien blanc d’origine métropolitaine récente

Caldoche : Français calédonien blanc « de souche »

Envoyez Envoyez