Créations Pratiques Poétiques

Entre

Entre

de mauvaises mains

par la fenêtre

de la salle-de-bains

cahier

maudites espiègles

écrites

par dessus

la jambe

coincée

pensées

dérisoires

en la

désuétude

toute baignée

de reflets

manuel

de savoir

vivre

claustration

peut-être

et tu deviens

une drôle

de tête

à l’étude

dis-moi

de là

tu viens

en quelque jour

ne s’embarrasse

de riens

qui es-tu

de cet être

têtu

qui revient

retient

une

quiétude

blonde

et

nue

pour qui

ose

pénétrer

par

la fenêtre

tout de suite changée

en onde

trouble

et adverse

grise et bleuâtre

accordée

curieusement

à nos pensées

poreuses

engoncées

bien peu

célestes

toute action sur

l’onde

dépendant

sûrement

de sa célérité

idéelle

actions aqueuses

et pourtant

détachées

ne laissant que

motif précipité

se faisant

et déjà

prêt à

près de

disparaître

persistant

peu

dans l’oublieuse

tête

à la mémoire

chercheuse

d’orgueilleuses

prouesses

pénétrant

l’oubli

comme puits

épuisette

sans épuiser

la moitié

d’un soupçon

de vie

dans le gouffre

du virtuel

tais donc

le bruit

qui dans tes

oreilles

enfle

et

entre

Laissez un commentaire