Editeur: Jean-Marie Gleize

Jean-Marie Gleize est professeur de littérature moderne et contemporaine et directeur du Centre d'études poétiques de l'École normale supérieure Lettres et Sciences humaines (Lyon). Il est auteur de plus de vingt ouvrages de poésie et de critique.
Envoi pour le Liban

  Tant de malheurs tressés De génies malfaisants Qu’un Dieu compatissant S’éveille et considère Le chagrin du Liban Qu’il soigne et régénère Ce beau pays blessé     12/09/2020 (Suite à l’explosion dans le port de Beyrouth le 4 août 2020) Lire plus »

Dans la nuit du poème

Dans la nuit du poème Dans les soubresauts Du premier endormissement Naît fougueux le poème Qui bientôt se calme S’égare, se perd Dans les dédales oniriques Des nuits sans étoiles…. À l’heure bleue, Il ne reste que les mots insoumis Échappés à la nasse Des songes : Pétales de fleurs Sur la tombe de la […] Lire plus »

L’Atelier du fil

FRAGILITES Etrange  bouleversement Certains  mots se sont perdus D’autres  ne savent que se répéter. Le vent sème le doute Chacun fait sa route Dans plusieurs sens. La  réalité la plus simple devient la plus dure. Entre nous, l’espace règlementé enlève le plaisir de se voir, d’être libre. La fragilité est partout, Dans les corps, dans […] Lire plus »

Une réécriture poétique du mythe de Lilith par Nicole Hardouin

Écrit comme dans une transe, dans un langage de flammes volcaniques, lui-même un spectacle comme celui de la lave, Lilith, l’amour d’une maudite puise son inspiration au mythe de Lilith, la femme maudite, reprouvée, damnée, à l’origine de tout mal comme on voudrait bien le croire. Nicole Hardouin refait l’image de la première femme, créée […] Lire plus »

Des dissidents (II)

on a jamais vu un vis si bleu pourriez-vous me dire où le trouver ma dame et qui vous en a délivrée ? l’électriciture m’a-t-elle imputréfactiblement damné (le pion) ? Ne vous tenez jamais si près d’une ordure Barbie gonflable électriquement toujours prêt à lui donner un coup de téléphone à crier votre amour au mégaphone dans […] Lire plus »

« Métier », un poème inédit de Paul Le Jéloux

Paul Le Jéloux (Pontivy 1955 – Dol-de-Bretagne 2015). Après une licence d’anglais, il enseigna à Londres, Brazzaville, Tananarive puis Paris avant de se replier, en 2006, dans sa Bretagne natale. Entretemps, il avait traduit des poèmes de l’anglais, participé à la création de la revue bilingue franco-anglaise Twofold, et écrit ses propres poèmes qui donnèrent la […] Lire plus »

Des dissidents (I)

es-tu vraiment surpris(e) quand ton réveil sonne l’heure ? tu t’en vas et je demeure seul persuadé que tu ne vas pas ailleurs c’est toi qui disside alors à tout à l’heure je réfléchissais pendant que tu étais allée nous cueillir des pommes pourvu que le temps passe comme il résonne à tout allure on entend […] Lire plus »

Sagesses – 2

Extraits de L’Emancipé La brise (antérieur à la notion du temps et de l’espace) Me voilà brise, soufflant à travers l’univers, sans limite de temps ni d’espace, achevant mon périple dans les poumons d’un nourrisson, tandis que la vie en moi me semble plus présente, moi qui ne suis rien sans elle.   La mélodie (dans […] Lire plus »

De l’âme malade (II)

smile my l- oved one je ne peux aspirer qu’à l’asphyxier à t’inspirer de façon absolument littérale respirer l’air qui jaillit de ton nez toile et figurée quelques idées ou émotions qui prennent sinon le large par loco-motion folle plutôt que de n’être pour personnes alitées territorialisation on voit des gens sans gênes marquer « leur » […] Lire plus »

La crête de la solitude et autres poèmes

La crête de la solitude la tristesse de mes paumes vides fauche les vagues d’herbes alourdies par la pluie, j’hume le levant des matins épiés d’envie, la douceur des lointains dans les feuillages, le brin d’herbe enchante de vert le silence du nid de la solitude et du bec jaune du merle, elle creuse dans […] Lire plus »