Articles Récents

Créations

In articulo mortis

de mensonge point vu n’ai sinon pointe aurait crû de mon nez qui en songe voit accroître sa monnaie négociant par quelque autorité l’immense accumulation et sa bien nommée action opérée...

Chroniques

Prendre le frais

Les soirs d’été, sur le coup de 21 h, après le dîner pris à 19 h très précises, mes grands-parents Séguéla sortaient les chaises et s’installaient devant leur maison du 27 rue Dessalles, en général...

Créations

Traverses – Poèmes III

Sur le chemin sur la terre écorchée des chemins de halage l’enfant abandonné allait pieds nus dans la brume égarée des ailleurs défendus… le sable blond qui bouge sur la plage labourée par des vents...