Né en 1970, Yusuf Kadel est l’auteur de plusieurs textes poétiques et dramatiques, dont Un septembre noir (1998 ; prix Jean Fanchette), Surenchairs (1999 ; sélection, prix Radio France du Livre de l’océan Indien), « Minuit » (2009 ; sélection, prix SACD de la dramaturgie de langue française) et Soluble dans l’œil (2010). Il contribue régulièrement à divers ouvrages collectifs notamment à Maurice, en France et au Québec. Boursier du CNL (Centre national du Livre), il a été nommé en mai 2009 pour le prix Continental du jeune espoir littéraire africain et s’est vu décerner le prix du mérite Naji Naaman en 2012.

Anthologie de la poésie mauricienne contemporaine d’expression française

Couve

Another day (extraits)

I

 pour Mariam Solim

 

La télé est allumée : une femme
Aux cheveux tressés et enduits de graisse
Pile le grain…

De la rue par la fenêtre ouverte
M’interpellent les cris d’un enfant
Sa mère le sermonne
Elle porte une veste à rayures

Quelques chiens traversent l’asphalte
Des voitures bifurquent… ralentissent
D’autres auraient à peine bronché
L’enfant et sa mère s’éloignent

L’intérieur de la main me démange
Excellent présage selon certains
J’y crois sans y croire
Qui sait ? Il est tellement de mystères!

La vie descend-elle des comètes ?
Ça m’a juste effleuré l’esprit
Très vieux souvenir de lecture
Le titre de l’ouvrage ne me revient pas

Un insecte remonte le long de ma jambe
Son contact m’incommode
Je voudrais le chasser mais il est si beau
Rouge carmin tacheté de bleu

Sur le trottoir des marchands se sont installés
Ils parlent fort et rient de bon cœur
Il me semble avoir entendu le mot « chapeau »
Le plus âgé arbore un étrange couvre-chef

Une odeur de poivre et de cannelle
Chatouille mes narines…

Ce soir les voisins
Mangeront épicé

Rien que d’y songer
L’estomac me brûle

Dans la télé
Un planeur trace sa route

Les marchands
Causent et s’esclaffent toujours

Sous le manguier une chaise vide

Envoyez Envoyez