Auteur: Michel Ducasse

Michel Ducasse est né à l’île Maurice en 1962 et a passé toute son enfance dans le village de Goodlands. Depuis Alphabet, publié en 2001, jusqu’à son quatrième recueil, Calindromes, sorti en mars 2008, il offre en partage une poésie de saveur tendre et de révolte qu’il décline en deux langues – français et créole mauricien. Il a reçu le Prix de Poésie de l’Alliance Française de Lyon en 2003.

Cœur océan

Au reflet d’une morne insolence

Le lagon marronne sans alibi

Couleurs insulées brisant le silence

Tu dis que l’île est un désir

Un caillou déposé à l’envers d’un défi

Présence opaline à l’ombre d’un sourire

Le vent déshabille l’horizon frileux

Emporte en sourdine l’écho de la pluie

Le sable emprisonne nos pas amoureux

Tu dis que l’île est un secret

Une énigme incertaine au verso de l’oubli

Un soleil indécis au souffle d’un regret

Dans le reflet du Morne insolent

Lorsque la brise rallume la nuit

L’île est en nous, forcément…

*****************************************

Cœur océan

Au désir d’un estuaire

Rivière fragile

Pour dégriser la mer

Et le vent m’emporte au rivage de tes yeux

Cœur océan

Au port de mes silences

Nuit de pirogue

Sur le sable éteint

Et la mer m’emporte en colère de ses lieux

Cœur océan

Au défi d’un regard

Silhouette fragile

Pour dépriser le ciel

Et le vent qui se lève au soleil incertain

Cœur océan

Brise câline

Souffle d’enfance

Sur le temps défunt

Je te désais déjà pour t’avoir tant cherché…

************************************************

Je te cherche

Dans l’ombre de mes mots

Pour solder impuissant ton compte de silences

Je te cherche

Impatient de ton cœur

Dans l’impasse sombre de nos pas séparés

Je te cherche

En prison de tes lèvres

Sur les portes closes d’un désert crucifié

Je te cherche

Dans l’attente implorée

Au souffle incandescent d’un désir foudroyé

Je te cherche

Et mendie ta présence

Dans la nuit immobile où ton corps disparaît…

Envoyez Envoyez