Corinne Jaquet

Née à Genève en 1959, Corinne Jaquet a conduit des études classiques avant de se lancer dans les Sciences Politiques. Diplômée de l’Institut des Hautes Études Internationales en 1983, la politologue se tourne alors vers le journalisme. Responsable pendant plusieurs années de la rubrique judiciaire du défunt journal La Suisse, elle y rédige ses premières chroniques d’histoire criminelle. Ce sera « Meurtre à Genève », paru en feuilletons dans le journal avant d’être publié en 1990. Journaliste indépendante depuis 1992, Corinne collabore pendant deux ans avec l’agence Associated Press comme correspondante au Palais de Justice de Genève. « La Secrète a 100 ans », une histoire de la police judiciaire genevoise, naîtra dans l’intervalle. Elle crée en 1996 le Journal de Veyrier, et se lance dans le roman. Les titres se succèdent et remportent un grand succès auprès du public. Après une incursion sur la TV locale Léman Bleu pour des chroniques littéraires, elle créa, fin 2001, « Lectures Magazine » une revue qu’elle a animée pendant trois ans. Elle a créé une série de romans policiers (huit pour l’instant) se déroulant dans différents quartiers de Genève. Elle a publié l’an dernier « Maudit Foot » aux Éditions Slatkine, inaugurant par là une nouvelle série de romans sans ses personnages habituels. Elle est déjà demandée outre-Sarine pour des lectures et des signatures. Elle collabore régulièrement avec des cycles d’orientation pour des classes étudiant le roman policier. Elle dirige des ateliers d’écriture dans différentes écoles du canton et de Suisse romande. Trois de ces ateliers, conduits dans des écoles publiques et privés de Suisse romande, ont donné naissance à une série de romans pour enfants, « Les aventures de Monsieur Chose ». Le troisième tome, « Monsieur Chose contre Big Ben » est sorti au printemps aux Éditions Slatkine. Plusieurs autres romans sont en préparation.

Éléments récemment créés par ce membre