Editeur: Robert Chaudenson

Robert Chaudenson est professeur de linguistique à l’Université de Provence. Il est également Président du Comité International des Etudes Créoles. Ses axes de recherches sont la Créolistique : théories de la créolisation, grammaire comparée des créoles français, problèmes de genèse des créoles, sociolinguistique historique des créoles, et la Francophonie : politiques française et francophone en matière de diffusion du français, etc.
Frantz Fanon, l’héritage de la « Négro-renaissance »

Introduction Dans cette analyse, nous nous intéresserons à l’œuvre de Frantz FANON, à travers ses convictions, ses écrits et ses positions. La pensée de Frantz Fanon et son œuvre humaine au profit des déshérités, longtemps ignorées, mériteraient que l’on s’y attarde un peu plus, d’autant que le monde connaît actuellement de profonds changements qui remettent […] Lire plus »

ALEXANDRE LEUPIN relire Édouard Glissant

artpress no 437, octobre 2016 Pour Alexandre Leupin, professeur d’études françaises aux États-Unis, l’oeuvre inclassable d’Édouard Glissant opère un dépassement de la philosophie. Une photographie représente Édouard Glissant, assis sur une branchemorte, chapeau et canne à lamain, devant les statues de Laurent Valère, au Mémorial Cap 110. C’est au Diamant, en Martinique. Les bustes, orientés en direction du Golfe de Guinée, lieu du départ […]

Analyse identitaire dans les littératures de la Caraïbe

Résumé : La problématique du Moi et de l’Autre, de l’unilatéralité et de la réciprocité est d’une importance centrale dans le cas des littératures post-coloniales et émergentes. La présente étude s’inscrit dans la volonté d’analyser la question dans une perspective hyper-dialectique, qui favorise les transgressions, ainsi que la formation et la complexification d’une réflexion consciente […] Lire plus »

Des ressorts poétiques de La Tragédie du roi Christophe d’Aimé Césaire

Résumé  Il s’agit d’une lecture poétique de La Tragédie  du roi Christophe,  à la manière de Denis LABOURET et André MEUNIER  dans leur ouvrage intitulé Les Méthodes du français au lycée 2nde-1re (1995), qui préconise qu’une telle analyse se fonde sur deux piliers majeurs : «  l’harmonie visuelle et l’harmonie sonore ». Appréhendée sous ce prisme, l’œuvre apparaît […] Lire plus »

« Lavis chair, Analyse III », recueil de Stéphane Hoarau

Compte-rendu de lecture, par Angélique Gigan: Recueil composite mêlant textes, dessins, mathématiques et travaux pratiques, l’ouvrage de Stéphane Hoarau étonne par le choix de la mise en page, où les frontières entre les différentes disciplines sont éclatées au profit d’un mode de pensée qui allie poésie, art et nombre. Ce n’est pas pour rien qu’en […] Lire plus »

Genres et généricité dans la poésie seychelloise contemporaine

SOMMAIRE Dans cet article, je me propose d’analyser la production poétique dans une perspective comparative. Comment est-ce qu’on peut définir le concept de genres poétiques dans le contexte plurilingue seychellois ? Est-ce que la notion de genre est une entité mentale archétypique qui préexiste à toute complexification ratiocinative et qui prend diverses formes lors de sa […] Lire plus »

Les Fantômes du crépuscule – roman personnel ou la quête identitaire

Résumé : Depuis les dernières décennies du XXe siècle, les littératures francophones témoignent de l’émergence des récits de vie. L’apparition de ce type d’écriture marque non seulement l’évolution d’un genre littéraire mais elle pose encore des problèmes de la pragmatique du vécu des auteurs en mouvement ainsi que des intérêts à l’égard de la (re)construction de […] Lire plus »

Gerry L’Etang présente : De la créolisation culturelle

  De la créolisation culturelle   Un double numéro de la revue Archipélies et une fertile réunion d’universitaires qui portent des regards croisés sur un concept aux limites mal évaluées: celui de créolisation culturelle. De la langue à l’architecture, de la musique aux rites, les auteurs qui ont apporté leur contribution au séminaire du CRILLASH […] Lire plus »

Portrait de l’intellectuel colonisé

L’intellectuel colonisé est une créature de l’Empire. Ainsi il a fait de brillantes études dans une de ses grandes universités. Il a été un étudiant modèle et il maîtrise parfaitement les savoirs qu’on lui a inculqués. Sa maîtrise est d’ailleurs telle qu’elle parvient à épater les interlocuteurs de l’Empire. Ils sont surpris par son éloquence […] Lire plus »