Auteur: Lucien-Samir Oulahbib

Docteur en sociologie, Lucien-Samir Oulahbib est chargé de cours à Lyon 3 et Paris X, et habilité à diriger des recherches en sciences politiques.

Vers une victoire de l’étatisme en 2012

Anne-Christine Royal candidate FN sur Libourne

Qu’a-t-il manqué à cette frontiste, mère de dix enfants et proche de Bruno Gollnisch ? 27% d’écart entre elle et le candidat PS tout de même (60% d’abstention au 1er tour). Qu’a-t-il manqué sinon que le Front n’est ce qu’il peut être : une persistance têtue d’une manière d’être qui n’a pas été suffisante pour empêcher que la France ne bascule dans le centralisme jacobin, ce qui est alors une gageure que de penser gagner sur une terre girondine… En d’autres termes, le Front veut glaner à gauche et à droite toutes les formes d’étatisme, tout en n’ayant pas les moyens de sa politique puisque dans l’étatisme il ne fera jamais aussi bien que l’Etat socialo-gaulliste. Et quand bien même Marine Le Pen arriverait seconde aux élections présidentielles, elle les perdra, même si au rythme où cela va, 2017 pourrait être sa chance si et seulement si cependant elle cesse de promouvoir les thèses communistes en matière économique et les thèses gaullistes en matière de politique étrangère. Mais elle ne le fera pas parce que le courant d’où elle vient a enfanté les dérives étatistes et oligarchiques, n’ayant par exemple pas compris pourquoi, alors que la France à l’époque de Louis XIV, était le centre du monde, elle s’est ensuite enfermée dans un ultra centralisme et le mépris du peuple personnifié par Louis XV dit pourtant le Bien Aimé alors que son inaction aux Indes et aux Amériques nous a fait perdre l’ascendant au profit de l’Angleterre.
Tant que le FN ne fera pas le bilan critique de toute cette période (qui a fini pour lui avec la défaite de Pétain) il n’aura seulement que l’image d’une Restauration pas d’une Révolution, nécessaire, pourtant, celle de la Liberté.
E tant que l’UMP, le PS, ne feront pas le bilan critique de toute la période qui a succédé à 1945, ce ne seront pas eux qui seront porteurs de cette Liberté puisqu’ils l’ont bien plutôt ligoté au profit d’une Egalité mal comprise puisque l’Egalité signifie la Justice pour tous, alors qu’aujourd’hui l’injustice est reine au sens d’une violation des droits naturels pourtant garantis par la déclaration des droits de l’homme et du citoyen (1789). Il faut revenir à cette conception de la Justice qui protégeait la Liberté pour le biens de tous au lieu de la corrompre au profit de quelques-uns.

http://www.resiliencetv.fr/?p=8820

Envoyez Envoyez


One Response to “Vers une victoire de l’étatisme en 2012”

  1. Selim dit :

    “dans l’étatisme il ne fera jamais aussi bien que l’Etat socialo-gaulliste”

    Etat socialo-gaulliste ? S’agit-il des gouvernements des Trente Glorieuses, du miterrando-chiraquisme, du sarkozysme ? Taxer les deux derniers d’étatisme serait vraiment étrange.

    “l’Egalité signifie la Justice pour tous, alors qu’aujourd’hui l’injustice est reine au sens d’une violation des droits naturels”.

    Définition très restrictive de la justice, qui se limite à l’égalité formelle des droits.

    “la Justice qui protégeait la Liberté pour le biens de tous”

    La liberté est sans nul doute un bien commun, mais insinuer que “l’Etat socialo-gaulliste” des trente glorieuses était liberticide (si j’ai bien compris l’auteur) est un peu court. On aimerait qqs arguments.