Auteur: Lucien-Samir Oulahbib

Docteur en sociologie, Lucien-Samir Oulahbib est chargé de cours à Lyon 3 et Paris X, et habilité à diriger des recherches en sciences politiques.

Le sang gicle en Libye et à Bahreïn, les Etats-nounou se taisent

Il était poignant d’entendre sur Al Djazeera (en anglais) des opposants sous la mitraille en Libye et à Bahreïn implorer l’intervention de ladite “Communauté internationale” si prompte pourtant par les prises de paroles du secrétaire général onusien à sermonner Ben Ali et Moubarak.

Que se passe-t-il ?

Hormis les USA, rien ou si peu de réactions guère d’indignations ; il est vrai que ce terme ne concerne désormais que le conflit israélo-palestinien. Les USA ont d’ailleurs mis leur véto à une résolution hypocrite de pays dits “arabes” qui feraient mieux de s’occuper de leur propre peuple mis à mal par millions et qui tombent sous la mitraille made in U.K, made in France. Made in U.S aussi, mais eux au moins s’indignent quelque peu ; espérons que tout le monde s’indignera devant l’assassinat d’un prêtre polonais en Tunisie. Bien sûr certains mettront cela sur le dos du départ des Ben Ali et Moubarak comme si le sort des chrétiens et des juifs était meilleur sous leur joug. Mais, répétons-le, il est vrai que la plupart des belles âmes geignent uniquement s’il s’agit de palestiniens. Et le général (d’opérette) Kadhafi (aussi bien décoré de médailles qu’un singe de cirque miteux) a beaucoup donné d’argent, beaucoup, et à pas mal d’officines occidentales, à des partis politiques…

En Israël aussi certains se plaignent, mais uniquement s’il s’agit de l’Iran, tout en implorant que les traités soient respectés, que les navires iraniens n’aient pas permission de franchir le canal de Suez, toute une attitude de plus en plus défensive qui ne fait que renforcer l’idée qu’Israël serait à portée de tir si l’immense colère qui fait trembler les dictatures arabo-musulmanes pouvaient être drainées vers la guerre.

L’Iran tâte la chose, espérant qu’Israël tire sur ses navires de guerre, ce qui pourrait inciter et porter les courants islamistes pour prendre la tête des révoltes puisque les démocrates sont dispersés, les armées divisées, l’Occident dans les cordes et toujours pressé de bien remplir ses comptes en banque.

Heureusement que le coup de la “Palestine en danger” ou de “musulmans de tous les pays unissez-vous” ne marche plus tant il a été fait depuis des dizaines d’années : ainsi la femme de Ben Ali expliquait que la vie était chère et dure pour les Tunisiens parce que beaucoup de provisions étaient envoyées dans les camps palestiniens, sauf que les peuples sont de moins en moins dupes et savent bien que c’est faux, que le problème palestinien est savamment entretenu par les dictatures arabes et musulmanes avec le soutien occidental, onusien compris. Les islamistes ne seront donc pas nécessairement le déclencheur.

En plus, tout cela craque très vite.

Car l’on voit bien avec l’arrivée de Tunisiens affamés en Italie (et qui ne sont pas tous des anciens de Ben Ali car eux ont les passeports et la monnaie qu’il faut depuis le temps) que ce sont ces dictatures qui sont la cause de la mauvaise gouvernance économique, soutenue par des vues à court terme, faussement  machiaveliennes, mais réellement cyniques ; c’est tout ce beau monde qui favorise (depuis des dizaines d’années) cette immigration forcée qui sert de troupes à une gauche orpheline du communisme déchu, et qui désormais fait les beaux jours du FN en France tant cela s’ajoute à la crise de régime qui touche tous les corps de métier ; et plus les belles âmes condamnent s’indignent, plus le FN montera, parce que le vent de révolte ne souffle pas seulement de l’autre côté de la Méditerranée, et pas dans la direction souhaitée. It’s a fact. Ce n’est pas en renforçant l’Etat nounou que la pente sera remontée. Il semble bien que l’Histoire humaine n’accouche des nouvelles périodes que dans la douleur. Celle qui vient, qui est déjà là, ne fait pas exception, et c’est bien dommage. Et pour la péridurale c’est trop tard.

Envoyez Envoyez


One Response to “Le sang gicle en Libye et à Bahreïn, les Etats-nounou se taisent”

  1. jean vercors dit :

    merci pour votre interréssant article.

    Les Belles âmes, les Dictateurs et les truands

    un vent de révolte souffle au Maghreb et au proche orient .

    Inspiré par les révolutions en Tunisie et en Égypte, des manifestants ont défié en ce mois de février 2010 les pouvoirs en place en Tunisie, en Egypte, en Libye, au Yémen, au Bahreïn , au Maroc et en Algérie.

    Cette vague de manifestations populaires contre des régimes autoritaires, en place depuis des décennies au Maghreb et Moyen-Orient continue de se propager dans le monde arabe comme des grains de sable.

    Des protestations qui ont donné lieu à des affrontements, entre manifestants et forces de l’ordre. Réprimées dans le sang, au moins 400 morts
    ont été enregistrés.

    La libye a même utilisé des armes lourdes et son armée de l’air pour bombarder des bastions de révolte.

    Bizarre, ou sont passées les belles âmes ( la gauche, les verts, les arabo musulmans de France, les fervants défenseurs pro palestiniens ) si soucieuses du respect des droits de l’homme pour dénoncer ces massacres.

    Alors qu’elles étaient si nombreuses à manifester contre Israel se défendant des tirs de roquettes lancées par les terroristes du hamas lors de lopération Plomb durci à Gaza en décembre 2008.

    Que fait l’Onu pour condamner ou envoyer une commission d’enquête ala Goldstone ?
    Nothing, silence absolu, silence à l’onu pendant qu’on tue par centaines.

    Depuis près de 50 ans, les 22 pays arabes ceux qui font partie de la fameuse majorité automatique à l’onu ont dépensé plus d’énergie à condamner Israel
    plutôt que d’aider leur propres peuples, construire et innover.

    Des peuples vivant dans la misère malgré l’immensité des richesses de leurs sols avec un taux d’analphabètes de plus de 50%
    http://www.genreenaction.net/spip.php?article6270

    et un taux de chômage caressant les 50% chez les moins de 30 ans.

    Tous les ingrédients sont réunis pour une explosion sociale, ce qui était inévitable.

    aucun pays arabe n’a voulu moderniser son pays en lui offrant les réformes nécessaires et ou Aucune université arabe n’est classé dans le top 100 mondial
    (source université Jiao Tong de Shangaï )

    L’explosion démographique dans les pays arabes inquiète de plus en plus leurs dirigeants ou ceux encore au pouvoir.
    L’Égypte avec ses 80 millions d’habitants est au bord de l’asphyxie alors que son agriculture ne peut suffire à nourrir toute cette population qui ne cesse de s’agrandir.
    L’Algérie est soumise a la même problématique.

    La cause Palestinienne défendue par les pays arabes est une arme contre Israel et est le moteur de l’asservissement de leurs peuples.
    la propagande arabe consiste à déformer les faits et diaboliser Israel responsable du sort des palestiniens.
    une stratégie bien connue pour mieux détourner l’attention de la contestation populaire contre des régimes qui musèlent la presse,
    Facebook ( d’ailleurs inventé par un juif: Mark Elliot Zuckerberg ), pillent les richesses de leurs pays, rackètent les entreprises, torturent,
    massacrent et persécutent les minorités ethniques ou religieuses.

    N’oublions pas qu’un million de Juifs a été chassé des pays arabes depuis 1948
    et aujourd’hui c’est au tour des chrétiens, des coptes et des kabyles d’en payer le prix.

    Alors, me direz vous pourquoi l’Europe est si complaisante avec ces dictateurs reçus tapis rouge comme Ben Ali, Moubarak, Kadhafi, Bouteflika, Arafat, et j’en passe ?
    Tout simplement parce que Business oblige : Pétrole, gaz, contre juteux contrats d’armement, centrales nucléaires, constructions etc..
    Un business qui profite bien sur uniquement à ceux qui tiennent les rênes du pouvoir.

    Rien d’étonnant quand on sait que la plupart des pays Européens conseilleurs mais pas les payeurs soutiennent les résolutions Anti Israeliennes
    déposées pas les dictatures arabes à l’Onu.

    Ce qui est aussi révélateur de la Bigoterie Onusienne c’est la nomination en 2008 de la Libye à la présidence de la Commission des Droits de l’Homme.

    Israël fournit chaque jour aux Palestiniens des milliers de tonnes de denrées alimentaires, médicaments, équipements, soins médicaux Bien plus que les promesses arabes qui ne sont que vent de sable.

    Alors si l’on parle de Blocus, demandez donc aux Tunisiens, Egyptiens et Libyens pourquoi ils se révoltent ?

    The Economist Intelligence Unit publit dans son dernier rapport annuel sur l’état des démocraties dans le monde et Dans la région du Moyen Orient,
    sur les 20 pays, Israël est la seule démocratie. en 2010, Israël renforce sa position de démocratie occidentale et devient membre de l’OCDE.

    Voila pourquoi les arabes Israeliens préfèrent vivre en Israel Plutôt que dans un pays arabe.

    il y a plus de 3000 ans, c’est en sortant d’Egypte que le peuple Juif est devenu un peuple Libre et à l’époque il n’y avait ni iphone, ni youtube ou Facebook

    Jean Vercors