Jacques Henric est né à Paris en 1938. Enseignant de 1960 à 1985, il collabore dans les années soixante aux Lettres Françaises, hebdomadaire culturel dirigé par Louis Aragon. Il publie ses premiers romans dans la collection Tel Quel. Il appartient depuis 1971 au comité de direction de la revue Art Press.

Michel Houellebecq, “Soumission”, interview par Jacques Henric pour artpress

MICHEL HOUELLEBECQ

Une interview à paraître dans le numéro d’art press de février, sortie le 22 janvier.

 

HouellebecqContrainte du mensuel qu’est artpress, l’entretien réalisé le 17 décembre ne pourra être lu avant la parution du  nouveau roman de Michel Houellebecq, Soumission (sortie le 7 janvier). Dommage, cela aurait peut-être coupé court à un certain nombre d’âneries, de propos indignés, de commentaires malveillants, déjà entendus, avant même que le livre n’ait été lu.

C’est un Michel Houellebecq pour une part inattendu qu’on découvrira au fil de notre dialogue, et qui paraîtra plus inattendu encore aux lecteurs de son livre. Il n’est plus le polémiste auquel l’ont réduit les médias en mal de scandale, mais le romancier dont l’art est fait d’ambiguïté, d’humour, d’intuitions poétiques, et d’une force visionnaire avérée déjà dans ses précédents livres.

Fable, enquête sociologique, récit d’anticipation, plongée dans les bas et hauts fonds de l’humain, précis de métaphysique et de morale, essai de critique littéraire, pamphlet politique, Soumission raconte, via la carrière et le destin du narrateur, un universitaire spécialiste de Huysmans, dont certains traits ne sont pas sans évoquer ceux de l’auteur, comment les démocraties occidentales et l’Europe sont au bord de l’épuisement, et comment, ô ironie, ô paradoxe, l’islam, un islam consensuel, vient les régénérer, redonnant notamment à la France, et ce n’est pas la moindre des surprises, sa langue elle aussi actuellement en perdition…-

Voir l’interview complète ici.

Envoyez Envoyez