Vincent Kaufmann est professeur de littérature, doyen de la faculté des sciences humaines de l'École des hautes études économiques de Saint-Gall, Suisse.

La faute à Mallarmé : l’aventure de la théorie littéraire

 

 

 

 « Le déclin de la littérature est à l’ordre du jour.  Elle en a l’habitude.  Aux nombreux responsables incriminés au cours des dernières années s’est ajoutée la réflexion théorique sur la littérature, en vogue des années 1960 aux années 1980, ainsi que les œuvres auxquelles celles-ci s’est intéressée.  On ne lit plus ? Il n’y a plus de grandes œuvres ?  ce serait la faute à Mallarmé ou, du moins, au structuralisme. »

Cliquez ici pour lire la suite.

 

 

Envoyez Envoyez


One Response to “La faute à Mallarmé : l’aventure de la théorie littéraire”

  1. Antoine C. Caille dit :

    Ce livre va certainement être une des références les plus récentes de mon travail de thèse. Merci.