Editeur: Jean Jonassaint

Jean Jonassaint enseigne actuellement les littératures francophones à Syracuse University. Membre fondateur du « Collectif des chercheurs sur les littératures au Sud » de l’Agence Universitaire de la Francophonie, en plus de nombreux travaux sur les littératures francophones et latino-américaines, il a publié cinq livres : La Déchirure du (corps) texte et autres brèches (1984), Le Pouvoir des mots, les maux du pouvoir. Des romanciers haïtiens de l’exil (1986), Des romans de tradition haïtienne. Sur un récit tragique (2002), De Jonassaint, avec amour (2004), Typo/Topo/ Poéthique: sur Frankétienne (2008). Sa recherche actuelle porte principalement sur une épistémologie pratique des études francophones, et les littératures des Caraïbes. Il planche également sur un ambitieux projet de promotion des « lettres haïtiennes » dont les grands axes sont définis dans son article, « Pour un projet de sauvegarde et d’édition critique d’œuvres haïtiennes » (Littératures au Sud sous la direction de Marc Chémol, 2009). Photo : Jean Jonassaint (Nouvelle Orléans, décembre 2001), Thomas Spear, tous droits réservés.
Carnaval d’hier et d’aujourd’hui

Vini Wè Mas Pasé (Viens voir passer le masque) Une soirée théâtrale comme on en voit peu. Une vingtaine de comédiens enchaînent une série de tableaux vivants et souvent sonores évoquant le carnaval d’antan en Martinique. Le carnaval existe toujours, certes, et il va battre son plein du samedi 22 au mercredi 26 février. Mais […] Lire plus »

De Mururoa à la forêt guyanaise : un festival de théâtre

La Martinique est une terre de théâtre non seulement par ses auteurs, à commencer par Césaire dont la Tragédie du roi Christophe et Une saison au Congo ont été montées encore récemment par Christian Schiaretti (TNP – Villeurbanne), suivi par Chamoiseau et bien d’autres plus jeunes comme Alfred Alexandre ou Faubert Bolivar qui commencent à […] Lire plus »

« Le Dernier Jour d’un condamné » d’après Victor Hugo

« Mon corps est aux fers dans un cachot, mon esprit est en prison dans une idée. Une horrible, une sanglante, une implacable idée ! Je n’ai plus qu’une pensée, qu’une conviction, qu’une certitude : condamné à mort » L’une des premières phrases du court roman de Victor Hugo qui exprime d’emblée l’état d’esprit, l’obsession […] Lire plus »

La Ribotte des petits

En Martinique, à la veille de Noël, les enfants ont droit à un mini festival de théâtre, la « Ribotte[i] des petits ». Alors on a déménagé de Gingolph Gateau Merveilleux et subtil spectacle auquel les jeunes enfants présents ont parfaitement accroché à entendre leurs questions ou commentaires à l’issue de la représentation. Deux comédiens sur le […] Lire plus »

La « Cendrillon » de Joël Pommerat m.e.s. par Camille de la Guillonnière

Une des pièces les plus connues de Joël Pommerat montée par une troupe de province dont la renommée ne nous était pas parvenue, on se demande ce que cela peut donner. La magie Pommerat opèrera-t-elle ? La réponse est oui et trois fois oui. Il est vrai que le texte est l’un des meilleurs du […] Lire plus »

Anquetil ressuscité par le théâtre

Anquetil tout seul une pièce de Roland Guenoun (adaptation et M.E.S.) d’après le livre de Paul Fournel. Quel drôle de projet de vouloir raconter la vie de Jacques Anquetil sur une scène de théâtre ! On voit bien qu’un tel sujet est propre à séduire les adeptes de la « petite reine » (au moins les plus âgés […] Lire plus »

Pinter, Zweig, Sagan : « L’Amant », « Marie-Antoinette », « Château en Suède »

L’Amant de Pinter au Guichet Montparnasse Qui sait mieux que Pinter concocter des intrigues mettant en scène des couples qui se trompent sans montrer guère de culpabilité ? Sa pièce le plus souvent jouée ne s’intitule-t-elle pas Trahison ? Même ambiance ici avec le couple de Sarah et Richard. Sarah est à la maison. Richard, comptable, part […] Lire plus »

« Nous sommes tous repus » d’après Th. Bernhard

Le théâtre de Thomas Bernhard est rempli d’acrimonie et de fureur. Bernhard (1931-1989), autrichien, traumatisé par les années passées dans un internat nazi, à Salzbourg, n’a cessé de vitupérer contre ses compatriotes auxquels il reprochait leur complaisance envers Hitler tout autant que leur comportement après-guerre. Malade des poumons, hospitalisé à plusieurs reprises, il a développé […] Lire plus »

La Compagnie Nova face à l’Algérie : « Et le cœur fume encore »

1961, École Normale de filles. Nos seize ans vont perdre ce matin-là leur tendre insouciance. À Alger, une partie des militaires de carrière vient de tenter un coup d’état, qu’on appellera « le putsch des généraux », en opposition à la politique du général De Gaulle qui prônait pour l’Algérie, alors colonie française, le droit à l’autodétermination. C’est […] Lire plus »

Les Francophonies de Limoges – Edition 2019

Les Francophonies de Limoges, dotées d’un nouveau directeur, Hassane Kassi Kouyaté, et rebaptisées Les Francophonies – Des écritures à la scène, offrent désormais deux festivals dans l’année : Les Zébrures de printemps et Les Zébrures d’automne. Quelques impressions d’un trop court séjour au festival d’automne. Les leçons de vie de Sonia Ristic : Pourvu qu’il pleuve, […] Lire plus »