Editeur: Alexandre Leupin

Alexandre Leupin est professeur distingué au département d'études françaises à Louisiana State University.
La grande biographie de Frantz Fanon par David Macey

David Macey, Frantz Fanon, une vie, Paris, La Découverte, 2e éd. 2013, 599 p. Bien que parue il y a déjà quelques années, il est encore temps de faire connaître largement cette biographie exemplaire d’une figure particulièrement remarquable du tiers-mondisme révolutionnaire. En ces temps d’aphasie idéologique où l’individualisme néolibéral n’a pas d’autres concurrents crédibles que […] Lire plus »

Migrations

Ma poésie est une porte qui claque   Sais-tu pourquoi la borne sur laquelle tu es assise est racinée sept fois Le sais-tu Devant toi tes enfants Et les enfants de tes enfants Ton troupeau Orgueilleux déterminés Affamés assoiffés Viandes grasses libations enivrantes Sauront-ils se tenir Sauras-tu les retenir Ou te précipiteras-tu avec eux dans […] Lire plus »

Concurrence des identités – concurrence des ethnies

Un numéro spécial de la revue Esprit sur l’Europe Intitulé « Nous, l’Europe et les autres », ce copieux dossier d’Esprit (dans le numéro de décembre 2017) aborde des sujets qui fâchent à côté de questions d’actualité (Brexit, Catalogne). On s’interroge à juste titre sur la culture européenne[i]. Les optimistes y voient le résultat d’un triple héritage, […] Lire plus »

« Où va le monde » (et l’Europe) ?

Où va le monde ? Trois spécialistes français, trois européens convaincus, se sont posé la question dans un livre récent[i]. Pascal Lamy et Jean-Michel Baer sont passés par le cabinet  de  Jacques Delors à la Commission européenne avant d’occuper des postes de responsabilité au sein de cette même Commission (et pour P. Lamy, ensuite, à l’OMC). […] Lire plus »

La Martinique et la Catalogne

À l’exception des Écossais, les responsables politiques de tous bords condamnent à qui mieux mieux les aspirations des Catalans à l’indépendance. Que les chefs d’État européens et le président de leur Conseil se montrent opposés à une telle volonté d’émancipation se comprend aisément : ils redoutent qu’une Catalogne indépendante n’encourage des mouvements séparatistes à l’intérieur de […] Lire plus »

La culture comme ciment de l’Europe

La France a échappé au pire et tous les partisans de l’Europe ont poussé un soupir de soulagement. Au premier tour de l’élection présidentielle sept candidats sur onze lui étaient hostiles, même si certains des sept, à l’extrême gauche, faisaient miroiter le rêve d’« États-Unis socialistes d’Europe débarrassés du capitalisme » (Nathalie Arthaud) ou d’une « Europe des […] Lire plus »

Une Histoire du monde de 1870 à nos jours

Cette nouvelle histoire sous la responsabilité du professeur Fabien Conord ne soulèvera pas autant de polémiques que l’Histoire Mondiale de la France dirigée par Patrick Boucheron, même si le choix de consacrer le premier chapitre au « Temps de l’expansion coloniale » comme la tonalité dudit chapitre, qui ne met en évidence que les aspects négatifs de […] Lire plus »

Avignon 2017 (10) « Ibsen Huis », « Grensgeval »

Ibsen Huis d’après Ibsen (IN) Henrik Ibsen (1828-1906) est-il le plus grand dramaturge du XIXe siècle ? Il est permis de le penser. On le joue, en tout cas, comme un classique (La Maison de poupée est présentée cette année dans le OFF). Mais les grands-metteurs-en-scène-contemporains se doivent d’être des auteurs. Ils écrivent eux-mêmes leurs pièces […] Lire plus »

Avignon 2017 (9) La pensée archipélique d’Edouard Glissant

En partenariat avec l’Institut du Tout-Monde, le TOMA (Théâtre d’Outre-Mer en Avignon) a présenté du 16 au 18 juillet trois films documentaires consacrés respectivement à Edouard Glissant, au culte mélanésien de l’igname et pour finir au poète et écrivain tunisien Abdelwahab Meddeb. Chaque film était suivi d’une conférence, respectivement à nouveau par Patrick Chamoiseau, l’écrivain […] Lire plus »

Avignon 2017 (3) « Tabula rasa », « Le Sec et l’Humide »

Tabula rasa de Violette Palaro (OFF) Que faut-il pour avoir du bonheur au théâtre ? Nul besoin d’une grosse machine, c’est-à-dire d’une foule de comédiens et de figurants se mouvant dans des décors impressionnants à grand renfort de micros et de vidéos. Non que l’on ne puisse pas avoir du bonheur aussi avec le théâtre qui en […] Lire plus »