Editeur: François Raffoul

François Raffoul est Professeur Associé de Philosophie à l'Université d'Etat de Louisiane (LSU). Il est ancien élève de l'école Normale Supérieure de St Cloud, agrégé de Philosophie et Docteur en Philosophie de l'école des Hautes Etudes en Sciences Sociales, Paris, France (Directeur de thèse : Jacques Derrida). Il est spécialiste de Philosophie contemporaine dite ‘continentale’. Sa recherche porte sur les théories de la subjectivité, et plus récemment sur l’éthique et la question de la responsabilité. Il dirige une collection philosophique aux presses universitaires de New York (SUNY PRESS) sur la pensée française contemporaine.
L’hérésie poétique

Alexandre Leupin s’entretient avec Jacques Henric. Les questions de Jacques Henric sont en gras. Dans ton ouvrage La passion des idoles, tu as fait le constat que l’absence de réflexion sur le phénomène religieux a créé une carence énorme dans les Humanités, surtout en ce qui concernait l’interprétation du Moyen-Âge mais aussi celle de la modernité […] Lire plus »

Sagesses – 2

Extraits de L’Emancipé La brise (antérieur à la notion du temps et de l’espace) Me voilà brise, soufflant à travers l’univers, sans limite de temps ni d’espace, achevant mon périple dans les poumons d’un nourrisson, tandis que la vie en moi me semble plus présente, moi qui ne suis rien sans elle.   La mélodie (dans […] Lire plus »

L’acte et son refus

A propos de La fin de l’histoire, épiphanie des religions. Acte psychanalytique et acte philosophique, Alain Juranville, Éditions Parole et Silence, 2019. Les grandes œuvres ont en commun de présenter ce défaut que relevait Proust, elles surgissent dans un inévitable malentendu. Mesurées ou critiquées un peu vite à l’aune des œuvres qui les précèdent, elles […] Lire plus »

Sagesses – 1

foudroyé

Lorsque tu es foudroyé en pleine tête,

Ne t’attends pas à entendre

Le grondement du tonnerre

1973

 

poète

Si nous éprouvons tous des sentiments,

Personne n’est réellement poète pour autant;

A le devenir, seulement,

Nous nous essayons

1999

 

ignorance

Personne ne me connaît

Autant que moi-même;

Pourtant, je le sais,

Je me connais mal quand même

1973

 

la compassion

C’est te souvenir du moindre mal fait à autrui,

Et oublier le pire des maux subi par le fait d’autrui

1997

 

le sabre et la plume

Inutile de faire appel au sabre,

Lorsque la plume est mise en échec

1993

 

prophétie

Tout homme est un prophète,

En lui la vie commence,

En lui la vie s’achève

1988

 

le bonheur

Si nous adoptions:

Du polythéisme le respect de la terre et des ancêtres,

Des religions d’Extrême-Orient le spiritualisme,

Du judaïsme la vision et la constance,

Du christianisme l’amour et le pardon,

De l’islam la chaleur de la foi,

De la laïcité la compréhension et l’ouverture,

De l’humanisme la démarche unitaire,

Nous serions alors

Les plus heureux des hommes

1990

 

la patrie

C’est la parcelle de terre

Où nous vivons notre liberté;

Elle peut être aussi bien grande, englobant l’univers,

Que petite, cantonnée dans notre seule imagination

1990

***

Par Naji Naaman, publié le 30/05/2020 | Commentaire (1)
Dans: Chroniques, Philosophies | Format:
C’est arrivé parce que ce n’était pas censé arriver

Dès le matin de son arrivée dans la propriété d’un Malabar, un cabri s’aperçut qu’on lui donnait de l’herbe à 5 heures du matin. Toutefois, faisant preuve de prudence, il se garda de tirer la moindre conclusion. Il attendit d’avoir observé de nombreuses fois que la même situation se reproduisait ; il recueillit ces observations dans […] Lire plus »

Le renouveau du mythe

Une symbolique forte, des thèmes récurrents autour de la marche du monde, de la nature. Des histoires racontées par les anciens aux plus jeunes et qui se sont transmises depuis la nuit des temps. Sous tous les cieux, la mythologie a prétendu apporter sa perspective aux questions existentielles des peuples. Gréco-romaine, aborigène, arctique, indienne, celtique, […] Lire plus »

Philosophie folle ou lecteurs fous ?

À retenir trois ouvrages qui sont au cœur de l’actualité littéraire et artistique : Nouvelles morales, nouvelles censures, d’Emmanuel Pierrat, La philosophie devenue folle, de Jean-François Braunstein, un numéro de la revue Lignes, Puritanismes, consacré au néo-féminisme. La censure, Emmanuel Pierrat, homme de culture et avocat, est bien placé pour en connaître les mille facettes. […] Lire plus »

Compte-rendu : « Fables d’identité – Pour retrouver l’Europe » de Carlo Ossola

Trois cent pages, ce n’est pas trop pour évoquer « le patrimoine commun de la mémoire européenne », « un entrelaces d’histoires à interpréter », des histoires qui seraient néanmoins sous-tendues par un principe commun, le « Souverain bien ». Telle est le défi que s’est lancé Carlo Ossola. Et il ne fallait pas moins qu’un érudit comme il l’est lui-même, […] Lire plus »

La violence du savoir

Savoir est un processus violent. Entre « je ne l’aurais jamais cru » et « je n’y crois pas ». C’est un combat de titans à l’intérieur de soi. Plusieurs fins possibles : le déni de l’information, la mauvaise foi, le renforcement de l’opinion, la nouvelle conviction, le doute… Autant de finalités, autant de voies pour y parvenir. Dans ce labyrinthe, quelques-uns […] Lire plus »

Qu’est-ce qu’une société juste ? Retour sur la « Théorie de la justice » de Rawls

Rima Hawi, John Rawls – Itinéraire d’un libéral américain vers l’égalité sociale, Paris, Classiques Garnier, 2016, 436 p. Bien qu’on ne compte plus les publications en français consacrées à John Rawls (1921-2002), au point que ce dernier n’est pas loin d’avoir stérilisé le débat sur la justice sociale, ses trois (ou deux) principes de justice […] Lire plus »