Editeur: Stéphane Hoarau

Stéphane Hoarau est docteur ès Lettres (Université Louis Lumière – Lyon 2) et artiste peintre. Sa thèse porte sur un corpus d'auteurs francophones originaires du Maghreb et de l'océan Indien (des îles de La Réunion et de Maurice).
Haïti qui danse et qui chante

Haïti 2020 Haïti, hélas ! Alors que la grogne contre le président Jovenel Moïse (« le petit planteur de bananes », élu en 2017) – tout aussi incapable ou indésireux que ses prédécesseurs d’améliorer la situation de son peuple – ne cesse point, il y a toutes les raisons de désespérer. Le peuple haïtien, si fier d’être le […] Lire plus »

« Lourdes » comme douleurs

Cela commence par des mains, de vieilles mains toutes ridées qui frôlent, caressent une roche humide et noire. Nous sommes dans la grotte de Lourdes, les mains sont celles des fidèles, ils espèrent s’incorporer quelque chose de la Vierge Marie qui est apparue ici à une jeune bergère – l’Eglise l’atteste –, la Vierge qui […] Lire plus »

Aperçus du Martinique jazz festival 2019

Les Martiniquais ont de la chance. Leur rendez-vous annuel avec le jazz international les invite à de riches découvertes ou à faire plus ample connaissance avec des artistes reconnus mais, pour certains, jamais invités jusque-là dans leur île. Treize événements, en divers lieux de l’île, vingt-cinq ensembles : on peut difficilement imaginer une plus riche programmation. […] Lire plus »

Les Naïfs, Alana : deux « petites » expositions parisiennes

A côté de la « grande » exposition Vinci du Louvre qui attire les foules au point de ne pouvoir y assister sans avoir acheté sa place plusieurs jours à l’avance, d’autres expositions qui se tiennent parallèlement à Paris, moins ambitieuses et moins saturées, méritent qu’on leur consacre quelques heures. Ainsi de celles actuellement au […] Lire plus »

Sonia Elvireanu, poétesse élégiaque

L’infini s’effiloche dans les flammes des orangers Les lecteurs de Mondesfrancophones ont pu découvrir récemment quelques poèmes tirés du dernier recueil de Sonia Elvireanu, Le Souffle du ciel. Essayiste, romancière, poétesse, cette professeure de l’université d’Alba Iulia est l’auteure de plusieurs recueils publiés en Roumanie, le plus souvent directement en français. Elle traduit également des […] Lire plus »

Le souffle du ciel (extraits)

 Isis  À l’ombre des oliviers, le bleu de la mer Égée s’ébat sous les cils d’Élyane,  sa robe blanche s’enroule autour des colonnes de l’Agora,  le voile d’Isis en quête,  sur les eaux, les os en dérive se rejoignent en pont et chantent sur la mer. Voie étoilée  – Sois pour moi la reine de […] Lire plus »

« Pasionaria » de Marcos Morau : décapant mais…

Marcos Morau et le collectif La Veronal (Espagne) proposent des chorégraphies qui tranchent sur la production contemporaine et Pasionaria ne fait pas, à cet égard, exception. Dans un superbe décor « de théâtre » (signé Max Glaenzel) avec un escalier monumental, des trappes dans les marches, deux portes sur les côtés qui s’ouvrent ou ne s’ouvrent pas, […] Lire plus »

Les « Quatre Saisons » de Vivaldi par le ballet Preljocaj junior

Un vrai moment de bonheur que cette pièce pour quatre danseuses et trois danseurs chorégraphiée par Anjelin Preljocaj assisté en la circonstance de Fabrice Hyber pour la « chaosgraphie » (sic) et les costumes. Un mariage incontestablement heureux et l’on s’émerveille de bout en bout à suivre les tableaux se succédant sur un train d’enfer, qui présentent […] Lire plus »

Cirque – Aperçu sur le festival du CIAM 2019

Il existe dans la campagne aixoise, près du lieudit La Molière, le Centre international des arts du mouvement (CIAM), lequel, comme le nom ne l’indique peut-être pas suffisamment, est une structure vouée à faire découvrir le cirque aux heureux habitants du pays d’Aix(-en-Provence). Le festival annuel, programmé à l’automne, était riche cette année de sept […] Lire plus »

Les femmes ont de l’allure

Michel Bénézy, Les femmes ont de l’allure (textes et dessins). Maquette : Annie Bouvier. Editions Williwaw, 2007. Extraits : Black Camelia Elle attaqua juste derrière le solo de trompette, enchaînant sur l’accord de basse qui déroula le tapis rouge sous le velours ouvragé de sa voix brûlante, couleur Sud profond. Je vous donne l’adresse :  Slug’s, […] Lire plus »