Editeur: Stéphane Hoarau

Stéphane Hoarau est docteur ès Lettres (Université Louis Lumière – Lyon 2) et artiste peintre. Sa thèse porte sur un corpus d'auteurs francophones originaires du Maghreb et de l'océan Indien (des îles de La Réunion et de Maurice).
Baudelaire traducteur d’Allan Edgar Poe

 Allan Edgar Poe (1809 – 1849) a été l’un des plus connus représentants du romantisme américain : poète, romancier, nouvelliste, critique littéraire, journaliste, dramaturge et éditeur. Charles Baudelaire (1821- 1867), appelé « Dante d’une époque déchue», « nourri de romantisme »[1], le chantre de la « modernité », représente le symbolisme français. Les deux écrivains sont nés sur […] Lire plus »

La crainte de devenir proustien

Mon rapport à Marcel Proust et à son œuvre, probablement n’a-t-il rien d‘original au départ. Jeune adulte j’ai d’abord eu du mal à le lire, et puis durant des années le poids des préjugés que j’avais pesait tant sur mes épaules, j’étais entravé par les idées reçues glanées ici ou là. Étudiant en psychologie j’avais […] Lire plus »

Un artiste martiniquais méconnu

Il existe sur les hauteurs de Fort-de-France une route à l’écart de la circulation prisée par les sportifs. Trois kilomètres à plat à parcourir dans les deux sens en marchant, en courant ou à vélo autant de fois que désiré. Le paysage agreste, gouffres profonds, arbres géants, lianes qui tombent depuis le haut des cimes, […] Lire plus »

Le bel et le vivace été, au Théâtre du Peuple de Bussang

Bussang : un bourg paisible ancré tout au bout de la vallée de la Moselle, au cœur du Massif Vosgien. Bussang qui, comme la Belle au Bois Dormant, sommeille mais tout soudain se réveille quand revient avec l’été son beau Prince, charmant et fidèle, le Théâtre. Le bâtiment lui-même où se donnent les spectacles, souvent comparé […] Lire plus »

Marionnettes belges

Soleil couchant de et avec Alain Moreau. Le monde francophone ne se résume pas au partage d’une langue (aussi diverse soit-elle selon les endroits). Il est aussi le lieu de créations multiples dans les domaines les plus variés. Et la partie francophone de la Belgique, la Wallonie, s’illustre d’une manière toute particulière par ses spectacles […] Lire plus »

Le rôle de la critique dans la transmission de la création théâtrale

Ce texte est extrait de l’introduction à un colloque sur la formation et la transmission en matière de théâtre (N.D.L.R.).   La question de la formation et de la transmission (j’accole pour le moment ces deux termes, mais sans doute conviendra-t-il de les dissocier, le moment venu, en les définissant avec précision) est aujourd’hui, en […] Lire plus »

Du théâtre en Afrique : L’Afrique théâtralise-t-elle aussi ?

Parler du théâtre en milieu scolaire africain, invite à se référer aux écrits et canons occidentaux des sciences du spectacle. Car, aux yeux de l’Occident, l’Afrique n’aurait eu aucune espèce de théâtre. Certains écrits occidentaux n’ont eu de cesse de considérer le continent africain comme un vide littéraire. Tout ce qui en sortait n’avait rien […] Lire plus »

Où Debussy a pris rendez-vous avec Mallarmé et Proust

Claude Debussy a disparu en 1918, il y a juste 100 ans. Nous commémorons donc 100 ans de Debussy, 100 ans d’impressionnisme musical.  Mais Debussy ne traduit pas l’impressionnisme pictural dans la musique ni le symbolisme. De la musique avant toute chose, c’est ça l’idée. L’impressionnisme est un état spirituel qui se manifeste à la […] Lire plus »

L’art cubain contemporain à la Fondation Clément

Grâce à une politique de formation très active, avec des écoles d’art disséminées dans les provinces, dont les meilleurs éléments se retrouvent ensuite à l’Institut Supérieur des Arts de La Havane, Cuba est une pépinière de plasticiens de grand talent. Aussi n’était-ce que justice, de la part de la Fondation Clément, que de faire connaître […] Lire plus »

Avignon 2018 (17) Marianne Piketty – Abdelwaheb Sefsaf – OFF (musiques)

Pour finir cette session 2018 du festival, deux spectacles musicaux aux antipodes l’un de l’autre, de la musique classique à celle d’aujourd’hui. Autant dire que l’appréciation que l’on en fera est surdéterminée par les goûts de chaque auditeur/spectateur. Le Concert idéal Drôle de nom pour l’ensemble de cordes de Marianne Piketty, car enfin quelle œuvre […] Lire plus »