Editeur:

Miracle de la philosophie (Alain Juranville «De l’histoire universelle comme miracle» récit philosophique et récit biblique)

Les Éditions du Cerf, 2017. Introduction et commentaires Le livre présenté ici est le deuxième chapitre du second livre d’une œuvre à l’ambition rarement égalée, tant en but qu’en moyens. Le plan annonce 24 volumes, dont chacun, pour des raisons internes à la structure d’ensemble, peut être le premier pour le lecteur.   Afin de […] Lire plus »

Haro sur le militantisme dogmatique au Cameroun

La trilogie d’Antoine Takafo : le Cameroun du renouveau passé au peigne fin Le parti du Renouveau accouche ces dernières années d’une nouvelle catégorie de militants vraisemblablement engagée à faire la politique autrement que par le sophisme, le fanatisme et le narcissisme. S’agit-il du chant de signe d’un régime en fin de règne ? Difficile […] Lire plus »

Axelle Kabou, « Et si l’Afrique refusait le développement ? »

Notes de Lecture de l’Ouvrage d’Axelle Kabou, « Et si l’Afrique refusait le Développement ? », Paris, L’Harmattan, 1991. Introduction La polémique interrogation : « Et si l’Afrique refusait le développement ? » de l’essayiste Axelle Kabou, lancée voici déjà un quart de siècle continue à susciter de nombreuses réflexions au sein des milieux intellectuels […] Lire plus »

Un grand phalène endeuillé : « Les Ténèbres intérieures » de Jean-Marc Rosier

« Et à la dernière heure du jour, un papillon de nuit entra dans la maison ». Ainsi commence le roman de Jean-Marc Rosier, venant quelques années après le célébré Noirs Néons (2008). Qui, en Martinique, n’a fait une expérience de ce genre, l’intrusion d’un « grand phalène endeuillé, soutaché de squamules moirées », animal quelque peu monstrueux, en […] Lire plus »

Les inédits de Frantz Fanon

« Nous sommes les uns et les autres trop éloignés de soi-même, trop à la dérive dans les choses… c’est au sein des choses, de l’objet que nous nous retrouverons. »[i] Frantz Fanon, Écrits sur l’aliénation et la liberté. Textes inédits réunis, introduits et présentés par Jean Khalfa et Robert Young, Paris, La Découverte, 2015, 678 p., […] Lire plus »

Retour sur « L’Esclave »[i] ou qu’est-ce que la littérature ?

Note d’intention rétrospective L’écriture romanesque est un acte spontané. L’auteur se découvre capable d’une imagination dont il ne se croyait pas capable ; il donne naissance à des personnages bientôt dotés d’une autonomie propre, si bien qu’il ne sait plus si c’est lui qui les conduit ou s’il est conduit par eux[ii]. Autant dire que l’auteur […] Lire plus »

Parlons clair! ( Jean-Claude Milner, La puissance du détail, Grasset, 2014 )

Article paru sous une forme quelque peu différente dans artpress, no 419, février 2015               « Je n’accuse pas les mots, les mots sont des vases choisis et précieux. J’accuse le vin d’erreur que des docteurs ivres nous versaient dans de belles coupes. »  Saint Augustin, Confessions, X, 27.          Dans les […] Lire plus »

Une nouvelle édition de François Villon par Jacqueline Cerquiglini-Toulet

Villon enfin accède au prestige de la collection de la Pléiade, grâce à la fort belle édition de Jacqueline Cerquiglini-Toulet, en collaboration avec Laëtitia Tabard. Outre une préface et de substantielles notices et notes, l’édition présente les documents juridiques les plus importants concernant la « carrière »  du poète mauvais garçon, ainsi qu’un dossier très fourni des […] Lire plus »

Fiston MWANZA MUJILA, Tram 83

                  Inspiré par la ligne 83 du tramway bruxellois, le roman Tram 83 de Fiston Mwanza met en lumière la « ville-pays », cette ville imaginaire africaine coupée du reste du pays par une guerre civile. Les trains y « déversent » tous les jours des voyageurs aux aspirations diverses. C’est […] Lire plus »

Critique de « L’esclave »

Le livre de Michel Herland se présente comme un double enchevêtrement, d’abord dans le temps, avec les différentes époques où se meuvent les personnages, ensuite dans le mélange entre roman et digressions théoriques. L’auteur est un économiste, mais pas seulement, on le verra. On a plutôt affaire à un « honnête homme », au sens du XVIIe siècle, […] Lire plus »