Editeur: Pius Ngandu Nkashama

Pius Ngandu Nkashama est professeur au Département de Français de Louisiana State University. Il est spécialisé dans la linguistique (sémiotique, sémantique, stylistique, grammaire et syntaxe), la langue française et la littérature francophone.

Editeur:

Psychanalyse et littérature orale (Une approche psychanalytique de mythes et de fabliaux africains)

La psychanalyse, dès sa naissance, s’est beaucoup intéressée à la littérature[i], découvrant dans les œuvres littéraires confirmation des hypothèses nées de l’observation de patients en analyse.[ii] Très tôt, cet intérêt s’est orienté vers les mythes[iii] ainsi que les contes européens[iv]. Enfin, une auteure, Marthe Robert, a analysé d’un point de vue psychanalytique divers romans européens […] Lire plus »

La somptueuse brutalité de l’inattendu

Si vos rêves ne vous font pas peur, c’est qu’ils ne sont pas assez grands. Ellen Johnson Sirleaf   Une version partielle de La somptueuse brutalité de l’inattendu intitulée Bal  masqué a été diffusée sur France Culture en 2016.   Aujourd’hui, le jour où papa n’a plus été là, le jour où papa revient. Ce […] Lire plus »

50 ans de théâtre africain francophone : émancipation, culbute, détour et invention (II)

Les années 2000 : construire au dessus du vide. Mais renverser les modèles, assumer la perte, c’est regarder en face la béance laissée par l’histoire coloniale et se résoudre à construire au dessus du vide, à inventer de l’inouï. Les années 2000 cristallisent une prise de conscience diasporique chez ces dramaturges en exil de leur histoire […] Lire plus »

50 ans de théâtre africain francophone : émancipation, culbute, détour et invention (I)

« Le miracle n’est pas de marcher sur l’eau, mais sur la terre » (Kossi Efoui, Io (tragédie), Le bruit des autres, 2006) En un demi siècle, les dramaturgies africaines ont subi plusieurs mues successives, les mues nécessaires pour s’arracher au carcan de la colonisation et se réinventer loin du modèle originel des formes dramatiques héritées du […] Lire plus »

Invisibles

Visage de masque fermé à l’éphémère, sans yeux sans matière. Tête de bronze parfaite et sa patine de temps. Que ne souillent fards ni rougeur ni rides, ni traces de larmes ni de baisers O visage tel que Dieu t’a créé avant la mémoire même des âges. Visage de l’aube du monde, ne t’ouvre pas […] Lire plus »

« Kalakuta Republik » : superbe !

Surprenante, étonnante plutôt, au sens premier du tonnerre qui tonne, cette pièce de Serge Aimé Coulibaly d’origine burkinabé, inspirée par le grand musicien nigérian Fela Kuti, qui a déjà beaucoup tourné (par exemple dans le In d’Avignon en 2017) et s’est couverte d’éloge, est un beau cadeau de Nouvel An de Tropiques Atrium-Scène Nationale aux […] Lire plus »

Du théâtre en Afrique : L’Afrique théâtralise-t-elle aussi ?

Parler du théâtre en milieu scolaire africain, invite à se référer aux écrits et canons occidentaux des sciences du spectacle. Car, aux yeux de l’Occident, l’Afrique n’aurait eu aucune espèce de théâtre. Certains écrits occidentaux n’ont eu de cesse de considérer le continent africain comme un vide littéraire. Tout ce qui en sortait n’avait rien […] Lire plus »

Le troisième tome des Œuvres complètes de Tchicaya U Tam’si

« Malheur au fou qui n’est pas fou chez les fous ! » Il faut saluer la constance de Jean-Noël Schifano et des éditions Gallimard, lesquelles, après un premier volume en 2013 consacré à la poésie, un second en 2015 reprenant la trilogie romanesque Les Cancrelats, Les Méduses, Les Phalènes[i] clôturent les œuvres complètes  de T. U Tam’si […] Lire plus »

La grande biographie de Frantz Fanon par David Macey

David Macey, Frantz Fanon, une vie, Paris, La Découverte, 2e éd. 2013, 599 p. Bien que parue il y a déjà quelques années, il est encore temps de faire connaître largement cette biographie exemplaire d’une figure particulièrement remarquable du tiers-mondisme révolutionnaire. En ces temps d’aphasie idéologique où l’individualisme néolibéral n’a pas d’autres concurrents crédibles que […] Lire plus »

LE TENOR MAHIEDDINE BACHETARZI (1897-1986) : THEATRE ET IDEOLOGIE COLONIALE EN ALGERIE

L’historiographie théâtrale algérienne s’accorde à relever cinq principales étapes chronologiques dans l’évolution du théâtre algérien. La chronologie en question, repose sur l’évolution de la pensée idéologique de la formation de l’Etat national depuis l’indépendance politique en 1962.   Au regard de cette lecture linéaire des faits sociopolitiques, tout à commencer en 1926et s’achève 1962, avec […] Lire plus »