“Francophonie, postcolonialisme et mondialisation”, un livre d’Yves Clavaron

Yves Clavaron, Francophonie, postcolonialisme et mondialisation, Classiques Garnier, 2018, 258 pages Francophonie, postcolonialisme et mondialisation est un ouvrage d’yves Clavaron publié en 2018 aux éditions Classiques Garnier. Comme l’indique son titre, il s’articule autour des notions de francophonie, de postcolonialisme et de mondialisation, trois notions dont l’auteur se propose de « mettre en jeu les interrelations » (13). […]

Le Parlement des écrivaines francophones : deuxième session

Une deuxième session du Parlement des écrivaines francophones[1] a eu lieu à Orléans les 16 et 17 octobre 2019. Il s’est agi d’une rencontre de travail réunissant une vingtaine de parlementaires dont l’objectif était de faire le point sur le présent et l’avenir de notre groupe. La décision a été prise de restructurer le Parlement […] Lire plus »

Une expérience pédagogique en Algérie

L’humour et la chanson au service de la littérature à travers Mohammed Fellag et Jacques Brel Résumé L’étudiant universitaire algérien qui choisit le français comme spécialité se retrouve perdu dans les méandres de cette filière avec ses disciplines plurielles. À cet effet, nous avons tenté une expérimentation afin de faire adopter à cet étudiant la […] Lire plus »

Communication politique et traduction des langues nationales africaines : l’exemple de la discorde mooré / français au Burkina Faso

Résumé Pour favoriser l’émergence d’une culture démocratique en Afrique, la communication politique est d’une importance capitale. Rien ne la remplacera dans sa fonction d’éducatrice et d’éclaireuse. Se posent alors deux problèmes intimement liés :  d’abord, comment traduire principes et règles du jeu démocratique, du véhicule de la langue officielle démocratiquement minoritaire, aux langues nationales, culturellement majoritaires ? […] Lire plus »

Retour sur le droit à la langue maternelle créole dans le système éducatif haïtien

Est-il juste et équitable de faire le plaidoyer pour le droit à la langue maternelle créole dans le système éducatif haïtien ? Est-il cohérent de plaider à la fois pour le droit à la langue maternelle créole dans notre système éducatif et pour l’aménagement simultané, dans l’École haïtienne, de nos deux langues officielles, le créole et […] Lire plus »

Le 20 mars 2019 – journée internationale de la Francophonie

Partout dans le monde… A Paris : une chaire “Francophonie” est créée au Collège de France Elle sera occupée cette année par l’écrivaine d’origine haïtienne Yanick Lahens, prix Femina en 2014 pour Bain de lune. Lire plus »

Francophonie ou francophaunie ? Du mélangue

La francophonie accepte-t-elle qu’on « malinkise » la langue française (A. Kourouma), qu’on la « dérespecte » et « créolise » (Glissant), qu’on la « tropicalise » (S. Labou Tansi). Ou recherche-t-elle un français pur (ce qui relève du mythe naturellement). Quant à moi, modestement, je propose de la « mélanguer ». Qu’est-ce que le mélangue ? Je réponds à cette question dans une interview fictive – […] Lire plus »

Lire Edouard GLISSANT. Introduction à l’interprétation des essais

Regardez le séminaire d’Alexandre Leupin “Lire Édouard Glissant. Introduction à l’interprétation des essais”: l’Être et l’Étant, l’Un, les Universaux Le Tout-Monde La Relation

Tchicaya U Tam’si, poète et romancier

« Quand l’eau n’est ni froide ni chaude, il ne faut pas se demander pourquoi elle n’est pas tiède » (in Les Phalènes). Gérard-Félix Tchicaya dit Tchicaya U Tam’si (1931-1988), fut un homme entre deux rives, né au Congo, parti en France à quatorze ans à la suite de son père, Jean-Félix Tchicaya, élu député. S’il ne […] Lire plus »

Pour le militantisme littéraire en Afrique

De l’urgence de la pensée critique chez l’élite littéraire africaine “A l’ère de l’impérialisme, quelle attitude [devons]-nous adopter ? (…) [Pouvons]-nous rester neutres, calfeutrés dans nos bibliothèques et nos disciplines universitaires, à marmonner dans notre barbe : je ne suis qu’un chirurgien, qu’un scientifique, qu’un économiste ; je ne suis qu’un critique, qu’un professeur, qu’un […] Lire plus »