Auteur: Editions Honoré Champion

Depuis 1874, les Éditions Champion sont spécialisées dans l’édition d’érudition en sciences humaines. Ces dix dernières années, les Éditions Champion ont considérablement développé leurs champs d’activité et sont devenues l’un des premiers éditeurs d’érudition francophone en sciences humaines avec environ 120 titres par an. Les Éditions Champion sont également diffuseur de grandes institutions (comme les Archives Nationales de France, l’Ecole des Chartes ou l’Ecole Pratique des Hautes Etudes) de Centres de recherche universitaires, de Sociétés savantes (telle la Société des littératures classiques) ou de Maisons d’éditions étrangères.

Dire le social dans le roman francophone contemporain. Etudes réunies par Justin K. Bisanswa et Kasereka Kawahirehi

Recto

Collection Colloques, Congrès et Conférences

Sur la Littérature Comparée, sous la direction de Jean Bessière

N°14. 2011. 600 p. ISBN 978-2-7453-2031-5 (une collaboration entre 32 auteurs francophones)

Voici donc un livre qui voudrait jeter un éclairage neuf sur la manière de dire le social, un regard nouveau sur l’articulationdu social et du roman francophone, à la fois moderne et classique : un roman en demi-teinte, bien ancré dans l’air du temps, lesien, le nôtre. C’est cet échange qu’il s’agit d’examiner d’un écrivain à l’autre, à même les textes et à leur mise en dialogue : de romancier à romancier, parce que le social ou l’engagement ne vont pas cesser de se mettre en œuvre et à l’épreuve dans des stratégies romanesques contrastées.

Comme par effet de reflux, les romans se sont colorés et dotés d’une unité dans la représentation de l’univers qu’ils construisent. Une forte congruence des motifs et d’écriture donne à ce corpus abondant une sign ature particulière. Cette signature est celle d’un style, mais aussi d’une vision du monde. De là, chez le romancier, la fascination que nous connaissons pour toutes les formes d’hybridation personnelle : mésalliances, jeux d’inversion de l’être et du paraître, dispersion d’expériences et de rôles.      

Justin K. Bisanwa enseigne à l’Université Laval où il est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en littératures africaines et francophonie. On lui doit notamment Conflit de mémoires (Franckfort, IKO-Verlag, 2000); Francophonie en Amérique (Québec, CIDEF, 2005) et Roman africain contemporain (Paris, Honoré Champion, 2009).

Kasareka Kavwahirehi enseigne les littératures francophones d’Afrique et des Antilles à l’Université d’Ottawa. Outre des articles dans diverses revues, il a publié des recueils de poèmes, parmi lesquels Pascalie. Journal d’un errant (2002) et L’amande du temps (2006). Il est aussi l’auteur de V.Y. Mudimbe et la réinvention de l’Afrique (2006) et l’Afrique, entre passé et futur. La crise africaine et l’urgence d’un choix public de l’intelligence contre l’opacité sociale et politique (sous presse).

 

Envoyez Envoyez