Auteur: Michel Lercoulois

Michel Lercoulois enseigne les sciences économiques. Il est poète à ses heures.

Fantaisies – 2 sonnets

Sur son rêve étendu le lac

Sur son rêve étendu le lac
Nymphe d’argent bleu de ses yeux
D’or troubadour vide son sac
Un trébuchet aveugle dieu

Ciel fauve écrasé vautour
Trace sourde de l’éclair noir
Mystéri/eux Borobodour
Aurore du jour point le soir

Nymphe d’argent lance l’amant
Cueille trèfle coeur carreau pique
Colle bouche mouche l’aimant

Pourpre son éminence ment
Satan le règne sarcastique
Sifflement souple le serpent

 

Équateur

La belle alanguie s’étire
nonchalamment un éventail
sur l’étang un héron se mire
qui plane l’aigle épouvantail

Longue et lente torpeur torride
la stupeur d’un éternel bail
touffeur de la moiteur morbide
abandonnée au bout du rail

Humble dans la forêt humide
à quelle autorité soumis
guerrier au sourire timide

Remugle chuintement terrible
félins épuisés endormis
une proie éventrée horrible

 

Envoyez Envoyez


One Response to “Fantaisies – 2 sonnets”

  1. moreau dit :

    j’ai aimé; significations sibyllines mais « çà se tient », et donc un sens se dégage – quoique flou. C’est cela la poésie (l’auteur est poète et économiste, moi aussi, Mallarmé considérait que poésie et économie politique était les deux disciplines les plus fondamentales…)