Auteur: Alexandre Leupin

Alexandre Leupin est professeur distingué au département d'études françaises à Louisiana State University.

La philosophie d’Édouard Glissant, lectures d’Isabelle Fruleux

Qu’est-ce qu’un philosophe? Une personne qui dialogue avec une tradition deux fois et demie millénaire, née dans l’espace archipélique, colonial et inextricable de la Grèce antique et qui, dans et par ce dialogue, propose un espace de pensée neuf, cohérent et systématique. Selon ce critère, Édouard Glissant est philosophe à part entière (mais, bien entendu, non pas seulement un philosophe). De Soleil de la conscience (1956) à la Philosophie de la Relation (2008) croît une pensée toujours en accord avec une rhapsodie fondamentale. Pour le démontrer, je reprendrai, dès son origine chez Parménide, le problème central de la métaphysique, celui de l’être et de sa relation aux étants, et je déterminerai en quoi la proposition révolutionnaire de Glissant, « Il n’y a plus que de l’étant », est étayée par une connaissance profonde de la tradition de la métaphysique et constitue une avancée radicale, fondation d’une nouvelle philosophie, aujourd’hui encore inouïe. Conférence prononcée le 5 juin 2014 à l’Institut du Tout-Monde,  Université de Paris I, Amphithéâtre du Centre Saint-Charles. Lectures d’Isabelle Fruleux. Voir aussi « En écoutant une conférence… » de Federica Matta

Cliquer sur l’image pour accéder à  la vidéo:

Image de prévisualisation YouTube

Univ. Paris I,

Amphi du Centre Saint-Charles

 

Envoyez Envoyez