Auteur: Francis X. Pavy

Peintre, sculpteur et céramiste né en 1954 à Lafayette, Louisiane, Francis X. Pavy puise ses sources d'inspiration dans la vie et le folklore de la population locale. Cajun par excellence, on l'a surnommé le "Picasso du Zydeco" (Rolling stone, 1990), en reférence a la musique folklorique locale.

Entretien avec Francis X. Pavy (9): Art et politique

red cross

Crossroads 2001 – Oil on Canvas

Au delà de la politique.

Quel rôle, s’il y en a, la politique joue-t-elle dans votre art ?

La politique n’a pas un rôle important dans mon art, du moins en apparence. Je ne suis pas un politique avéré et de ce fait, je produis rarement des œuvres ayant une inclination politicienne. Je n’ai choisi appartenir a aucun parti politique quand j’ai eu dix-huit ans. Ainsi, je me suis fait identifier comme un citoyen indépendant. J’ai probablement vu comment les politiques étaient divisés à cette époque et j’ai voulu rester en dehors de ce conflit. J’ai donc choisi d’être neutre. Cependant, depuis lors, j’ai toujours participé au vote dans toutes les élections au niveau national ou étatique. J’ai toujours exprimé mon droit de vote. Mais je ne me sens pas obligé d’exprimer des opinions publiques à travers mon art. Depuis ce temps, plus les années se succèdent, plus les politiques semblent encore plus divisés.

J’ai grandi dans des histoires politiques. Ma famille s’est engagée en politique dans la Paroisse de St. Landry pendant la première moitié du XXe siècle. Des opposants à la l’administration de Long ont souffert sous son règne. Mes grands oncles ont perdu l’élection à cause du redécoupage injuste du territoire et deux de mes cousins ont perdu leur travail. J’ai appris dès mon jeune âge que prendre position, au plan politique, peut avoir des conséquences. Mon cousin, Carl Weiss, a été accusé d’avoir assassiné Huey Long. Bien qu’il n’y ait jamais eu une enquête officielle sur ce meurtre,  des avis ont laissé entendre que Long a été abattu par ses gardes du corps.

On pourrait soutenir que la réalisation d’une œuvre d’art est en elle-même un acte politique. Si j’étais dans un État autoritaire comme l’Allemagne Nazi, mon travail aurait pu être classifié comme un art dégénéré. Les artistes sont assez vigilants quant aux entraves à l’esprit créatif et à la liberté créative.

J’ai deux amis qui font des travaux à caractère politique. Ils ont réussi à se constituer une audience à partir de leur vision politique particulière. Ces artistes sont intelligents et font des travaux centrés sur la pensée. J’ai imaginé faire des travaux similaires. Mais les idées qui en résultent semblent irréalistes et partiales. Je me sens être en train de plaire à une faction. Généralement, mon travail est inspiré de l’inconscient. J’ai des images qui me viennent et je dois les dessiner ou les peindre avant de pouvoir me reposer. Le travail que je m’évertue à réaliser est transcendant, iconique et généralement au-delà de toute affiliation politique.

  Beyond politics

What role, if any, do politics play in your art?

 Politics do not play that much of a role in my art, at least not on the surface. I am not overtly political, so I rarely make political work. When I turned eighteen, I didn’t identify with either party so I chose to register as an Independent. I suppose I saw how polarized politics were then and wanted to stay out of the fray, so I chose the middle. However, I have voted in every national and state election since. I exercise my right to vote but I do not feel compelled to try and sway public opinion through my art. In the years since then, politics seem to have become even more polarized.

I was raised on political stories. My family was in politics in St. Landry parish during the first part of the 20th Century. They were opponents of the Long machine and suffered under Huey Long’s rule. My great uncles were gerrymandered out of office and two of my cousins lost their jobs. I was taught at an early age that there may be consequences for taking political positions. My cousin, Carl Weiss, was accused of assassinating Huey Long. Although there was never an official inquiry into the shooting, accounts suggest Long was accidentally shot by his bodyguards.

It could be argued that art making in itself is a political act. If I were in an authoritarian state such as Nazi Germany, my work could be classified as degenerate art. Artists are ever vigilant about dampers to the creative spirit and creative freedom.

I have two friends who create political work. They have a built-in audience from their particular political view. Both artists are clever and make thought-driven work. I have imagined making similar work, but the ideas that I come up with seem contrived and one dimensional. I would feel I am pandering to a faction. Generally, my work is driven from the unconscious. I get imagery that comes to me that I have to draw or paint so I can rest. The work I strive to make is transcendent, iconic and usually above political affiliation.

Envoyez Envoyez