Urbanîle, une esthétique du fragmentaire

Urbanîle, une esthétique du fragmentaire par Gérald Désert  Considérations générales   Poème réaliste de Jean-Marc Rosier, Urbanîle s’inscrit dans la continuité tropistique de ses œuvres romanesques, à savoir Noirs Néons(éditions Alphée-Jean-Paul Bertrand, Monaco, 2008) et Les Ténèbres intérieures (Éditions Apogée, Rennes, 2014). De nombreux échos toponymiques de ces romans se prolongent dans l’évocation poétique de […]

Les ailes frôlées

À Heberto Helder                                                                                                                                                 Les ailes frôlées, tout comme la puanteur des charognes, ne sont jamais bien loin d’une beauté immobile… Dans sa brume, la poète se dessine une barbe, des sourcils épais couleur d’œil noir. On devine une bouche, des dents croqueuses de phrases chargées d’haleines. Sa chemise flotte, blanche, sur l’eau bleue des marais. […] Lire plus »

Césaire par Maximin

« Je soutiens que la poésie est vérité, qu’elle est la vérité de tout, la vérité fondamentale, la vérité des profondeurs, la vérité de l’être. » (A. Césaire, Hommage à Léon Gontran Damas, 1978) Parmi la moisson d’ouvrages publiés en 2013 à l’occasion du centenaire de la naissance de Césaire, il serait dommage que l’hommage fervent de […] Lire plus »

En noir et blanc et en couleurs : Jean-Luc de Laguarigue et Michel Rovélas s’exposent à la Fondation Clément

Les expositions qui se succèdent à la Fondation Clément permettent au public martiniquais et aux nombreux touristes venus visiter l’Habitation du même nom de découvrir les œuvres d’artistes le plus souvent connus et reconnus, ce qui est un gage de qualité. Si tous les Martiniquais connaissent les photographies en noir et blanc de Jean-Luc de […] Lire plus »

Spéculations sur la conscience noire

Achille Mbembe, Critique de la raison nègre, Paris, La Découverte, « Poche », 2016, 267 p., 11 €. La réédition en poche d’un ouvrage publié pour la première fois en 2013 est l’occasion de signaler un travail à bien des égards passionnants, même s’il laisse le lecteur sur sa faim. Achille Mbembe, camerounais d’origine, universitaire, enseigne actuellement […] Lire plus »

L’ALGERIE AUJOURD’HUI

L’ALGERIE AUJOURD’HUI Retour à Oran   Retrouver l’Algérie quarante ans après y avoir enseigné et vingt-six ans après un dernier séjour replonge le visiteur dans l’atmosphère singulière d’un pays toujours partagé entre l’audace de ses ambitions et l’amertume de ses pesanteurs.[1] D’emblée, la rue d’Oran s’avère beaucoup plus détendue que ce que l’on imagine, et […] Lire plus »

Vincent Brédif, sculpteur

A L’ENDROIT DE LA LIGNE Le sculpteur parle d’un lieu. Un endroit où la sculpture désigne. Pas forcément elle-même. Elle dans le juste endroit. Ou plutôt, elle avec l’endroit. Peut-être la sculpture est un lieu. Vincent Brédif parle de rencontres, de frictions entre les matières. D’aspérités sous la pulpe des doigts qui contredisent la râpe […] Lire plus »

Prémices poétiques de Gaël Octavia

La femme que je connais Mais ne reconnais pas Possède le nez d’une autre qui naîtra dans mille ans   De la jeune auteure de théâtre confirmée avec plusieurs pièces primées et déjà passées par le plateau, de la vidéaste au regard percutant et original, de la peintre de femmes aux formes pleines et dérangeantes, […] Lire plus »

Is the Scientific Revolution Universal?

Is the Scientific Revolution Universal? Since its creation by Thomas Kuhn (The Structure of Scientific Revolutions, 1962), the notion of paradigm shift has been radically trivialized and applied to all kinds of themes, whereas its original purview was restricted to the field of epistemology and the history of science (“paradigm shift” is an approximate equivalent […]

Par Alexandre Leupin, publié le 06/05/2017 | Comments (0)
Dans: Alexandre Leupin, Philosophies
ÉDITO : Une croisée de l’Empire du Bien /The virtuous crusader

artpress n°444 Une croisée de l’Empire du Bien J’évoquais dans mon précédent édito la scène d’un tribunal où un écrivain, Céline, était confronté à deux procureurs. Une autre scène, de plus vaste dimension – un plateau de télévision –, nous a offert un spectacle similaire, mais avec une inversion des rôles : l’accusé n’est plus un immense écrivain mais […] Lire plus »