Suzanne Thiolier-Méjean, L’archet et le lutrin : Enseignement et foi dans la poésie médiévale d’Oc

Suzanne Thiolier-Méjean, L’archet et le lutrin : Enseignement et foi dans la poésie médiévale d’Oc. L’Harmattan, septembre 2008, ISBN 978-2-296-06215-3, 456 p.

larchet-et-le-lutrin1

 « Amour est la douceur même : quel amour ? Celui qui saisit tout, sans fin ni commencement. S’il y a eu, en poésie, séparation entre amour profane et sentiment religieux, n’est-ce pas parce qu’il y avait eu auparavant un cheminement commun ? Quelques poètes refusent sa forme terrestre à l’amour pur. C’est la trace de la notion d’amour pur dans les poésies des troubadours que Suzanne Thiolier-Méjean étudie ici. »

 

 

Envoyez Envoyez